Mercredi Jovenel Moïse sur différentes radios de la capitale a déclaré à propos de son futur gouvernement « Le Gouvernement que je vais former sera un État inclusif qui sera basé sur 90% de compétences et 10% de militants.

Nous avons besoin de passion et de compétences pour être utile au pays ; parce que s’il y a des compétences qui n’aime pas Haïti, ces compétences ne rapporteront rien à la Nation.

Aujourd’hui, ce qui nous intéresse c’est de regarder devant. Nous venons de tourner une page, aujourd’hui nous allons en ouvrir une autre sur le changement, pour faire une bonne Haïti dont nous rêvons tous. »

Concernant ces 100 premiers jours de son quinquennat il a indiqué « les 100 premiers jours, nous allons nous donner une autre orientation pour montrer clairement quelle route nous voulons prendre pour le pays.

Nous ne pouvons pas perdre de temps dans un mandat présidentiel, c’est pour cela que nous allons travailler avec le Parlement, pour mettre en place un Premier Ministre qui répond aux critères […] je ne crois pas à la gestion de la pauvreté, je crois plus dans la création de richesses. C’est pour cela que nous allons mettre des personnes compétentes à mes côtés pour aider à faire ce travail ; pour créer un État serviteur pour servir le secteur privé comme il se doit pour les aider à créer des richesses et du travail dans le pays.

Nous allons travailler au renforcement de nos institutions, pour leur permettre de devenir plus crédible, pour que la politique ne soit pas utilisée pour essayer de détruire un citoyen.

Le respect de l’autre et de la chose publique, sera un des grands éléments qui me guidera pendant mon quinquennat. C’est le peuple qui nous a donné le pouvoir, nous devons travailler pour servir le peuple et pour être capable de garder le pouvoir il faut que nous donnions des résultats que le peuple attend.

Le peuple a voté, il m’a choisi pour le diriger. Maintenant c’est le moment de bâtir une nouvelle Haïti. »

NOTE : Nous rappelons qu’un Président ne sera considéré comme élu qu’après la publication des résultats définitifs (prévue pour le 29 décembre), au terme de la période de contestation, par le Conseil Electorale Provisoire (CEP).

Share.

About Author

Leave A Reply