Grâce à une subvention de 65 millions de dollars de la Banque interaméricaine de développement (BID), Haïti améliorera l’efficacité et la sécurité de ses systèmes de transport routier, ce qui fera progresser son intégration régionale et internationale.

Ce programme de cinq ans, qui sera mis en œuvre par le Ministère des Travaux Publics, des Transports et Communications (MTPTC), augmentera la compétitivité, la connectivité et l’accessibilité. Cela se fera en réduisant les coûts de transport, en améliorant les services de déplacement sûr et en renforçant l’intégration régionale et internationale du pays. Plus précisément, le programme va réhabiliter un tronçon de 29,5 km de la RN1, entre le Camp Coq et Vaudreuli. Le don prévoit également le financement nécessaire à la réhabilitation, l’amélioration et l´entretien des réseaux routiers primaires et secondaires d’Haïti.

Rappelons qu’Haïti possède un réseau routier de 3.572 kilomètres, dont seulement 15% est en bon état. La sécurité routière y est compliquée, non seulement à cause des mauvaises conditions des voies et des véhicules, mais aussi par le manque de signalisation et respect du code de la route. Le transport routier est le principal moyen de transport pour le fret et les passagers en Haïti. Cela fait de l´amélioration de l’infrastructure un point crucial pour le développement économique du pays ainsi que pour l´intégration entre régions.

Source: HaïtiLibre

Share.

About Author

Leave A Reply