Mercredi en fin de matinée, au centre-ville de Port-au-Prince, une ancienne usine de production de boisson gazeuse, désaffectée depuis des années et fortement endommagé par le séisme de janvier 2010 s’est partiellement effondrée causant 8 victimes et déclenchant une panique chez les riverains.

« Quatre corps ont été retirés des décombres et nous avons transporté quatre autres personnes gravement blessées à l’hôpital général de Port-au-Prince, » a confirmé le coordonnateur de la Protection civile.

Le Maire de Port-au-Prince Youri Chevry qui s’est rendu sur les lieux de l’accident où les équipes de secours dans les décombres, étaient à la recherche d’éventuels survivants, a indiqué que toutes les victimes étaient à l‘intérieur du bâtiment au moment de l’accident, à la recherche de matériels de récupération, notamment du fer à béton pour les revendre, quand les structures internes de l’immeuble de quatre étages se sont effondrées tout en laissant intacte une partie de la façade.

Le Maire Chevry, a exprimé son regret face à cet incident et annoncé une campagne de démolition dans la capitale, de tous les bâtiments sévèrement endommagés par le séisme de 2010 afin d’éviter la répétition d’un pareil accident.

Selon, Guillaume Albert Moléon, le Porte-parole du Ministère de l’intérieur qui ignore combien de personne pouvaient se trouver dans le bâtiment au moment de l’accident, cette ancienne usine était l’un des bâtiments de la capitale « en cours de démolition ».

Dans l’après-midi des engins lourds étaient sur place pour commencer à déblayer les décombres, en présence de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et de la mairie de Port-au-Prince.

Share.

About Author

Leave A Reply