Le Secrétariat Général de la Présidence informe la population en général que le Président de la République, Michel Martelly, dans la quête d’une solution viable pour prévoir l’impasse institutionnelle à découler du retard de l’organisation de l’élection présidentielle, et subséquemment de l’absence d’un président élu conformément à la constitution, a entrepris des consultations auprès des secteurs vitaux de la vie nationale.

A cet effet, des discussions sont en cours depuis plusieurs semaines avec les présidents des deux branches du Parlement et certains groupes « représentatifs » de parlementaires aux fins de parvenir à un accord pour trouver une issue à la crise.

Plusieurs propositions de sortie de crise ont été soumises et discutées. Elles sont encore à l’étude. Elles se rapportent principalement à :

1. La table rase impliquant une longue transition allant jusqu’à la révision de la Constitution.

2. Le maintien du gouvernement en fonction en vue de d’assumer l’exécutif et de compléter le CEP pour poursuivre le processus électoral ;

3. La transmission du pouvoir au Président de l’Assemblée Nationale.

4. Le recours à la tradition en confiant la présidence provisoire au Président de la Cour de Cassation.

Il est à noter que toutes ces formules devront passer par la mise en place d’un gouvernement de consensus regroupant la classe politique et les secteurs de la société civile.

Le Président de la République conscient de son rôle de Chef d’Etat et garant de la bonne marche des institutions et de la continuité de l’Etat, s’engage à prendre incessamment la décision la plus sage et la plus adaptée pour garantir au peuple haïtien et à la société la solution devant conduire à la poursuite du processus électoral, donc au renouvellement du personnel politique et à l’élection d’un Président conformément à la Constitution.

Share.

About Author

Leave A Reply