Lundi 4 juillet, en marge de la commémoration de la proclamation de l’indépendance américaine, l’Ambassadeur américain Peter F. Mulrean accrédité en Haïti, a déclaré au sujet de la crise haïtienne « Nous sommes très préoccupé par la conjoncture actuelle en Haïti […] Nous avons l’impression qu’il est temps que le Parlement décide des prochaines étapes comme c’était prévu dans l’accord du 5 février […] il ne revient pas à la Communauté Internationale de décider d’un mandat d’un Président en Haïti. C’est clairement écrit dans l’accord du 5 février que le Parlement devrait décider des suites, http://www.haitilibre.com/article-16533-haiti-politique-les-details-de-l-accord-de-a-a-z.html alors c’est au Parlement de décider du mandat du Président » ajoutant « Haïti traverse une période difficile où les défis sociaux et économiques sont graves et la politique ne semble pas toujours prête à y faire face […] Haïti a besoin de définir et de dessiner son avenir […] Notre objectif commun est de voir une Haïti prospère enfin intégrée dans la région […] »

Concernant le financement des élections, l’Ambassadeur a tenu à préciser « On a eu des difficultés à comprendre la décision du CEP pour reprendre à zéro l’élection présidentielle; alors pour nous, après avoir contribué autant dans les élections de 2015, ça risque d’être difficile de continuer. Nous avons contribué à hauteur de 33 millions de dollars dans les élections de 2015 et nous n’avons pas prévu d’argent supplémentaire […] » ajoutant « Notre partenariat est réel et notre engagement vise le long terme ».

Share.

About Author

Leave A Reply