Propos de Jovenel Moïse :
Jovenel Moïse candidat sous la bannière du PHTK, après sa victoire (511,992 votes 32.81%) pour le 2e tour (27 décembre 2015) a déclaré « Yon gwo kout chapo pou popilasyon ayisyèn an, frè m ak sè m ki te al patisipe masivman nan eleksyon yo pou pèmèt nou kenbe Ayiti sou wout demokrasi. Premye tou eleksyon sa a se te yon egzanp de sivilite, sitwayènte ak bon jan angajman sosyal ke nou tout pran pou kapab fè demokrasi kontinye triyonfe. Mèsi anpil pou sipò nou ! »

« […] la population a choisi qui elle veut pour la diriger […] Aujourd’hui, PHTK célèbre sa première victoire qui prouve que le peuple a compris le message de développement, de création d’emplois et de richesse… Je suis en première position dans la course. Je félicite tous les candidats et les partis politiques qui ont respecté la règle du jeu”

Jude Celestin conteste les résultats :
Jean-Hector Anacacis, le coordonateur de la Ligue Alternative pour le Progrès et l’Émancipation Haitienne (LAPEH) a annoncé que Jude Célestin, candidat à la Présidence arrivée second (394,390 votes 25.27%) conteste les résultats soulignant que Jude Célestin aurait dû gagner au premier tour s’il n’y avait pas eu des fraudes en faveur du candidat officiel.

Par ailleurs, il a indiqué que LAPEH maintenait [pour le moment]sa position de ne pas aller au second tour avec Jovnel Moïse, précisant que si la démarche du groupe des 8 n’était pas concluante http://www.haitilibre.com/article-15665-haiti-elections-8-candidats-demandent-la-creation-d-une-commission-independante.html la gauche et la droite progressiste devront s’unir pour pour chasser « les vagabond du pouvoir » ajoutant « nous allons mener la bataille ensemble. Nous allons nous concerter en vue d’aboutir à une stratégie commune ».

Moïse Jean-Charles, qualifie les résultats de «complot national et international» :
Moïse Jean-Charles le candidat à la présidence sous la bannière de la plateforme « Pitit Dessalin » qui est exclus du 2e tour, en se classant 3e ( 222,646 votes 14.27%) a déclaré « ce sont les résultat de Michel Martelly et non celui des élections du 25 octobre qui ont été publiés jeudi » qualifiant ces résultats de « complot national et international » contre le peuple « Nous allons nous mettre debout pour défendre nos droits, mais aussi notre dignité, notre intégrité, notre souveraineté. E nou pa antre nan vyolans […] »

Moïse Jean-Charles, appelle la population rejeter ces résultats, annonçant des mouvements pacifiques pour y faire face. Après l’annonce des résultats préliminaires ses partisans ont protesté violemment en érigeant des barricades à proximité du siège du parti et en brûlant des pneus à Port-au-Prince, pour exprimer leur colère.

Moïse Jean Charles a aussi fait savoir qu’un de ses partisans avait été tué par balle jeudi.

Le Parti Fanmi Lavalas remercie la population :
Le Parti Fanmi Lavalas dont la candidate Mayse Narcisse est arrivée 4e (110,049 votes 7.05%) n’a pas souhaité réagir. Des cadres du Parti ont remercié la population pour avoir voté majoritairement leur candidate. L’un d’entre eux a même affirmé « tout le monde sait que c’est Fanmi Lavalas qui a remporté le premier tour de la présidentielle »…

Jean-Henry Céant très frustré :
Me Jean-Henry Céant, candidat à la présidence sous la bannière « Renmen Ayiti » arrivée en 6e position (39,005 votes 2.50%) a rejeté ces résultats, soulignant qu’ils « ont été fabriqués de toutes pièces pour tenter de confier le pouvoir au candidat officiel » Il demande à la population de rejeter ces « pseudos resultats » estimant que « Jovenel Moïse n’a aucune popularité pour bénéficier des 511 992 voix qui lui sont attribuées ».

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-15684-haiti-flash-jovenel-moise-vs-jude-celestin-au-second-tour.html

Source: HaïtiLibre

Share.

About Author

Leave A Reply