Dans une note, le Dr. Georges Dubuche, Directeur Général du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) condamne énergiquement « les agissements pernicieux de quelques individus qui ont lancé des pierres, le lundi 9 novembre 2015, aux environs de 3h00 du matin, sur une ambulance transportant en urgence, un malade à Port-au-Prince » rappelant qu’une situation similaire s’était produite au Cap-Haïtien le vendredi 6 novembre.

« Ces actes relèvent d’une irresponsabilité et d’un mépris total du droit à la vie de la personne humaine qui est un droit consacré par toutes les conventions nationales et internationales. Même en situation de guerre, les hôpitaux, les ambulances, le personnel médical et tout autre instrument mis à leur service sont exemptés d’actes de vandalisme ».

Source: HaïtiLibre

Share.

About Author

Leave A Reply