Dans le cadre d’un travail conjoint de monitoring, le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GAAR), le Service Jésuite aux Migrants (SJM), le Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) ont enregistré durant le mois d’octobre 2015, 8,602 haïtiens vivant en situation migratoire irrégulière en République Dominicaine (4,344 rapatriés et 4,258 retours volontaires) qui sont rentrés en Haïti. Ils vivaient pour la plupart à Barahona, Santiago, Monte Cristi et San Juan de la Maguana.

Il s’agit d’une augmentation significative de plus de 33% par rapport au mois de septembre 2015 où 6,425 retour de migrants haïtien illégaux, avaient été enregistrés (3,372 rapatriés et 3,053 retours volontaires). Ce qui représente sur ces 2 mois 14,027 haïtiens.

Les rapatriés ont été acheminés en Haïti, notamment par 3 points frontaliers officiels dont Ouanaminthe/Dajabón, Malpasse/Jimani et Belladère/Elias Piña.

Le GARR qui fournit quotidiennement une assistance humanitaire aux personnes rapatriées de la République Dominicaine, exhorte les autorités haïtiennes et dominicaines à tout mettre en œuvre pour que les opérations de rapatriements se réalisent dans le respect des droits humains et du protocole d’accord du 2 décembre 1999.

Source: HaïtiLibre

Share.

About Author

Leave A Reply