L’Office National d’Identification (ONI) informe la population en général et les citoyens des départements du Sud, du Sud-Est, des Nippes et de la Grande-Anse en particulier, que le Centre d’appel ouvert spécialement pour demander la réimpression de Cartes d’Identification Nationale (CIN) perdues lors du passage de l’ouragan Matthew, a été désactivé vendredi 11 novembre à 4h00 p.m. en raison du délai nécessaire au traitement des données, à la réimpression et à la livraison des cartes avant le scrutin prévu le 20 novembre prochain.

Les Opérateurs de l’ONI n’ont reçu qu’environ 2,000 demandes pour ces quatre départements sur près de 1,5 millions de citoyens inscrit sur la liste électorale du CEP.

Suite aux rapports reçus des Coordonnateurs Départementaux et Communaux de l’ONI, qui ont mené une étude sur le terrain, « il est clair qu’une grande partie de la population est surtout préoccupée par sa survie. Dans les zones dévastées par l’ouragan Matthew, les gens sont surtout à la recherche de nourriture et d’un endroit sec où dormir. Ce qui explique qu’un si petit nombre de personnes ait appelé pour déclarer la perte de leur CIN et demander une réimpression. »

Ce qui laisse également sous-entendre une probabilité de faible participation dans le Grand Sud, le 20 novembre prochain.

En prévision de demandes de dernière minute, l’ONI a travaillé avec son Ministère de tutelle, sur une solution alternative pour permettre de confirmer le jour du vote, l’identité des citoyens dont la CIN n’aurait pas été réimprimée. Une rencontre a été organisée entre l’ONI et le Directeur Exécutif du CEP en présence du Directeur du Registre Électoral, pour faire une démonstration de cette solution, discuter de sa faisabilité et voir dans quelle mesure elle pourrait être adoptée par le CEP.

Share.

About Author

Leave A Reply