La « Philippine Overseas Employment Administration » (POEA) une agence du Gouvernement philippin a ordonné dans le cadre de la loi du Ministère du Travail et de l’Emploi de ce pays, une interdiction temporaire sur le déploiement des travailleurs philippins expatriés à l’étranger dans des pays identifiés comme « non conforme » ou « dangereux ».

Hans Cacdac, le Chef de POEA, a indiqué que cette l’interdiction prenait effet immédiatement et concernait notamment : Haïti, Cuba, l’Afghanistan, le Mali, la Mauritanie, le Niger, la Somalie et le Zimbabwe. Précisant qu’en vertu de la loi, la POEA ne peut permettre le déploiement de travailleurs philippins expatriés, qu’aux pays certifiés par le Ministère des Affaires Étrangères, comme étant des pays sûr et en mesure de fournir une protection aux travailleurs philippins.

Selon Hans Cacdac, un total de 194 pays ont été certifiés conformes aux dispositions de la Loi amendée sur les travailleurs migrants.

Source HaïtiLibre

Share.

About Author

Leave A Reply