Ce vendredi, le Conseil Électoral Provisoire (CEP) a annoncé de nouvelles dates pour les élections, dans un premier temps le CEP avait pensé réaliser les élections le dimanche 30 octobre, mais il a annoncé qu’il a besoin de 3 semaines de plus, étant donné que de nombreux centres de vote sont partiellement endommagés ou partiellement détruits ; dans certain cas, les Centres de vote ne sont pas accessibles vue l’état des routes impraticables dans de nombreuses localités ; qu’il y a beaucoup de personnes qui ont quitté leur habitation sans leur CIN ou qu’ils l’on perdu lors du passage de Matthew. Le CEP a indiqué avoir 3 priorités par rapport à la situation existante :

– Premièrement il dit qu’il a la responsabilité d’organiser des élections pour les citoyens du pays, il ne peut pas mettre à l’écart une partie de la population, il ne peut pas dire qu’il va faire des élections juste dans les endroits où il n’y a pas de problèmes […] si les élections sont réalisées, elles le seront pour tout le monde, notamment lorsqu’il s’agit d’une élection présidentielle.

– La deuxième priorité et de faire de bonnes élections qui sont crédibles, avec rigueur et transparence.

– Notre troisième priorité, c’est que nous voulons des élections qui soient acceptable dans tout les départements du pays, qui soient crédibles. Nous voulons qu’elles apportent de la légitimité aux personnes qui seront élues par ces élections, pour que le pays ait une stabilité politique. Nous ne voulons pas des élections qui apportent plus de de problèmes, qui au lieu d’apporter la légitimité aux personnes élues, elles délégitimisent le processus politique.

À partir de ces 3 considérations le CEP a décidé :

1er tour : 20 novembre 2016
2e tour : 29 janvier 2017

Le CEP précise avoir choisi ces dates pour qu’il y ait un Président élu durant le mois de février 2017, précisant que ces dates, certainement ne permettent pas d’avoir un Président installé au 7 février 2017.

Share.

About Author

Leave A Reply