Suite aux propos publics, qualifiés d’incitation à la violence, tenus par l’ex-Président Jean Bertrand Aristide, dans le cadre de la campagne de Maryse Narcisse http://www.haitilibre.com/article-19186-haiti-actualite-zapping-politique.html suivi par la convocation de la candidate de Famni Lavalas par le CEP vendredi dernier http://www.haitilibre.com/article-19187-haiti-flash-maryse-narcisse-convoquee-au-cep-pour-les-propos-d-aristide.html , c’est maintenant le Chef du Parquet de Port-au-Prince, Jean Danton Léger qui souhaite entendre les explications de l’ancien Président Aristide sur ses déclarations…

À cette fin, il a adressé une correspondance à son confrère de la Croix des Bouquets, juridiction dont relève l’ancien Président, pour lui demandé de mettre à sa disponibilité Jean Bertrand Aristide, mercredi 16 novembre…

Une démarche dont l’issue incertaine risque de provoquer des réactions et de l’instabilité à moins d’une semaine du scrutin prévu le 20 novembre.

Lettre du Commissaire du Gouvernement Jean Danton Léger :
« Commissaire du Gouvernement
Près le Tribunal de Première Instance De la Croix des Bouquets
En son Parquet.-

Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince vous salue au nom de la Patrie commune, vous félicite vivement pour votre sens de la mesure, la détermination inlassable et la dextérité inouïe avec lesquelles vous dirigez le Parquet de la Croix des Bouquets. Aussi saisit-il au collet l’heureuse prérogative qui lui est offerte pour pour vous demander de mettre à sa disponibilité, pour le mercredi que l’on comptera 16 novembre 2016, à dix heures du matin, au Parquet de Port-au-Prince, l’Ancien Président Jean Bertrand Aristide; suite à ses récentes déclarations prêtant à équivoque.

Collaboration franche, Sincère et Loyale

Jean Danton Léger, Mag
Commissaire du Gouvernement »

Share.

About Author

Leave A Reply