Suite aux incidents survenus lundi à Pétion-Ville, lors d’une manifestation non autorisée des partisans de Moïse Jean-Charles http://www.haitilibre.com/article-15801-haiti-actualite-zapping-electoral.html , au cours de laquelle des écolières et des écoliers ont été incommodés, après avoir inhalé du gaz lacrymogène utilisé pour disperser les manifestants, Pierre-Richard Casimir, le Ministre de la Justice tient à préciser que « la Police Nationale d’Haïti a été instruite de faire un usage modéré du gaz lacrymogène, seulement en cas de nécessité ».

D’autres parts, le Ministre Casimir, rappelle aux organisateurs de manifestations publiques qu’ils ont « une obligation constitutionnelle et légale, de notifier dûment et dans les délais prévus par la Constitution, aux autorités compétentes, les heures du début et de la fin des manifestations, ainsi que le parcours qu’emprunteront les manifestants.

De même, ils doivent s’assurer du caractère essentiellement pacifique de leurs mouvements tout en ayant le soin de respecter scrupuleusement les horaires et le parcours qui auront été communiqués aux autorités et de collaborer pleinement avec la police dans l’exercice de ses attributions de protéger et de servir ».

Share.

About Author

Leave A Reply