Alors que les dernières déclarations du Secrétaire d’État américain John Kerry sur les leaders haïtiens et la patience limitée de la communauté internationale http://www.haitilibre.com/article-17187-haiti-actualite-zapping-politique.html continuent de faire des vagues en Haïti, nous avons appris que dans une lettre adressée à John Kerry, datée du 15 avril dernier, Secrétaire d’État des États-Unis les Sénateurs américain, David A. Perdue, Marco Rubio et Johnny Isakson ont déclaré ce qui suit :

« […]
Nous demandons instamment au Département d’Etat d’utiliser tous les outils pour assurer que les autorités haïtiennes mènent des élections dans les délais convenus. Cela requière de travailler en étroite collaboration avec le président intérimaire Privert et le nouveau CEP pour maintenir l’élection prévue sur la bonne voie et d’éviter sous tout prétexte un nouveau report.

Nous demandons également au Département d’identifier et de punir les “rabat-joie” qui minent régulièrement et perturbent le processus électoral pour leurs propres intérêts. Cela comprend ceux qui prennent la rue pour se livrer à la violence et ceux qui incite ou paie les autres pour le faire. Par exemple, ceux qui finance le chaos, promeuvent la violence et sape la stabilité d’Haïti ne devraient pas être en mesure de voyager librement aux États-Unis pour échapper au désordre qu’ils créent chez eux.

Nous sommes confiants que vous partagez avec nous, le désir de voir que le peuple haïtien ait un gouvernement de son choix, sensible à ses besoins, de sorte que le pays puisse jouir de la stabilité et de la prospérité que le peuple mérite […] »

Share.

About Author

Leave A Reply