Dans une note, la Présidence « condamne avec la dernière rigueur les incidents survenus aux abords du Palais Législatif dans l’après-midi du mardi 21 juin 2016 et qui ont perturbé la séance en Assemblée nationale http://www.haitilibre.com/article-17804-haiti-flash-assemblee-nationale-reportee-sine-die-pour-cause-de-violence.html

Sitôt informé, la Présidence de la République a passé des instructions aux instances concernées ainsi qu’à la Police Nationale d’Haïti (PNH) pour que des mesures immédiates soient prises en vue de protéger les vies et les biens et d’assurer la sécurité des bâtiments publics.

Alors que le pays traverse des moments d’interrogation, la Présidence de la République invite la population au calme et à la sérénité afin d’affronter les enjeux et défis de la conjoncture […] »

Anthony Barbier, le Secrétaire général de la Présidence rappelle dans sa note que « le droit inaliénable et imprescriptible des citoyens et citoyennes, des associations sociales ou politiques, d’exprimer librement, et sous toute forme pacifique, leurs opinions et leurs revendications, a pour corollaire le respect des opinions contraires […] la Présidence prie les acteurs sociaux et politiques d’éviter les actes de dérapage, les dérives et infiltrations susceptibles de mettre en péril les biens publics et privés […] »

Share.

About Author

Leave A Reply