Jeudi, le Président Michel Martelly, en présence notamment du Chef du Gouvernement Evans Paul, des membres du Cabinet Ministériel, d’Émmanuel Ménard, Directeur Général de l’ONA, Godson Orélus, Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et d’autres personnalités civiles, religieuses et politiques, a procédé à l’inauguration officielle de la Phase I du projet du village « Ona-Ville ». 90 unités de logement (résidence et dépendance) ont été réhabilitées dans ce village sur une superficie de 125,548 mètres carrés. Des agents de la police Nationale d’Haïti (PNH) seront les principaux bénéficiaires de ces maisons dont la capacité varie entre trois et cinq chambres.

« J’adresse mes félicitations au Premier Ministre et au Directeur Général de l’ONA (Office National d’Assurance-vieillesse) d’avoir assuré un suivi permettant de réaliser mon rêve de réhabiliter Ona-ville », a déclaré le Chef de l’État dans son intervention.

Satisfait, lui aussi de la réalisation de ce projet, le Premier Ministre Paul a rappelé que les policiers, comme toute autre personne, ont le droit de vivre dans de bonnes conditions, de pouvoir prendre convenablement soin de leur famille…

Pour Godson Orélus, « il s’agit d’un tournant considérable dans la vie des policiers », reconnaissant que depuis la création de la PNH « le logement a toujours été une problématique dans la vie des policiers ». Les maisons seront distribuées aux bénéficiaires en fonction des modalités fixées par la Direction Générale.

En plus de la réhabilitation de ces 90 maisons, 3.4 kilomètres de rues asphaltées ont été construites. Des espaces de loisirs, particulièrement une place publique de 854 m2, seront mis à la disposition des villageois.

« Le cap est déjà mis sur l’extension du village », a indiqué Émmanuel Ménard, qui a rappelé la signature d’un protocole d’entente entre l’ONA et l’État haïtien pour l’acquisition de l’Ona-Ville, un projet important qui, initié depuis 2003, permettra aux policiers de bénéficier aussi les programmes sociaux. Il s’est félicité, par ailleurs de l’accès au « Crédit 50 » à un taux d’intérêt de 0,50% par mois dont jouissent les policiers à travers l’ONA.

Le Président Martelly qui multiplie les efforts pour l’amélioration de vie des agents de la PNH, a annoncé que 400 autres maisons seront mises à la disposition des policiers au Village Lumane Casimir.

Source: HaïtiLibre

Share.

About Author

Leave A Reply