Des sénateurs américains et les représentants de la Floride, ont écrit au Secrétaire John F. Kelly du Département américain de la sécurité intérieure pour lui demander d’étendre le « Temporary Protected Status » (TPS) d’Haïti alors que la période actuelle de 18 mois expire le 22 juillet prochain. Ils ont souligné les efforts continue d’Haïti à se reconstruire après le séisme de 2010, le choléra et l’ouragan Matthew en 2016. Parmi les signataires figurent les sénateurs : Marco Rubio et Bill Nelson et les représentants de la Floride : Alcee Hastings, Ileana Ros-Lehtinen, Mario Diaz-Balart, Ted Deutch, Debbie Wasserman Schultz, Carlos Curbelo, Frederica Wilson et Lois Frankel.

Lettre des Sénateurs et membres du Congrès :

« […]

Nous vous invitons à exercer votre autorité en vertu de l’article 244 de la Loi sur l’immigration et la nationalité (8 US 1254a) pour étendre le statut de protection temporaire aux ressortissants haïtiens résidant aux États-Unis et bénéficiant de ce programme.

Grâce au TPS, notre pays s’est engagé à fournir un refuge aux personnes incapables de retourner en toute sécurité dans leur pays d’origine en raison des catastrophes environnementales et de la violence qui ont gravement touché leur pays. Le 12 janvier 2010, Haïti a été touché par un séisme de magnitude 7,0 causant une dévastation massive dans tout le pays. On estime que le séisme a touché 3,000,000 de personnes, soit près d’un tiers de la population d’Haïti. En outre, le tremblement de terre a détruit des bâtiments gouvernementaux, des hôpitaux, des écoles et des bureaux d’aide vitaux, y compris le siège de la mission des Nations Unies.

Depuis que le séisme a frappé Haïti, le pays a non seulement souffert d’une épidémie de choléra responsable de la mort de 9,000 haïtiens, mais aussi de l’ouragan Matthew le 4 octobre 2016. L’ouragan Matthew a été le pire à toucher le pays en 50 ans, prenant la vie de plus de 1,000 personnes et touchant directement 2,1 millions d’Haïtiens. L’ouragan a été responsable du déplacement interne de 175,000 personnes et a laissé 1,4 million d’enfants dans le besoin d’une aide humanitaire d’urgence.

On estime que Matthew a causé des dommages qui coûteront à Haïti 1 milliard de dollars, soit environ 11,4% de son Produit Intérieur Brut. Cela comprend des dommages importants aux routes, aux ponts, aux bâtiments et aux infrastructures. De plus, l’ouragan Matthew a dévasté le secteur agricole d’Haïti, avec des pertes estimées à 360 millions de dollars.

[…]

Les États-Unis demeurent résolus à aider Haïti dans son développement démocratique et à fournir l’assistance nécessaire à la reconstruction, au développement et au secours humanitaire. Étant donné les conditions difficiles qui persistent en Haïti, nous exhortons votre administration à étendre la désignation de TPS, conformément à toutes les règles et règlements applicables, aux ressortissants haïtiens qui vivent actuellement et contribuent à notre grand pays.

Sincèrement […] »

Share.

About Author

Leave A Reply