Mardi, Camille Junior Edouard le nouveau Ministre de la Justice, en présence entre autres de parlementaires, de directeurs techniques et départementaux, d’associations socio-professionnelles, de cadres et d’employés du Ministère, à présidé la Cérémonie d’investiture de Jean Beauvois Dorsonne comme nouveau Ministre de l’Éducation Nationale en remplacement du Ministre sortant Nesmy Manigat.

Renold Telfort, le Directeur Général du Ministère qui s’est excusé de l’absence du Ministre Manigat à la cérémonie, a présenté M. Dorsonne comme un homme du secteur et dit être rassuré que le nouveau Ministre va continuer à œuvrer à l’amélioration du système éducatif haïtien.

Dans ses propos de circonstance, le nouveau Ministre de l’Éducation après les remerciements d’usages a salué les initiatives et actions de son prédécesseur. Il a dit reconnaître les nombreux défis qui l’attendent et admet qu’il sera difficile de trouver des solutions immédiates, compte tenu du mandat et de la durée limitée du gouvernement, mais il espère néanmoins créer les conditions pour des solutions durables pour les prochains gouvernants avec l’aide de tous les acteurs. Il s’engage à poursuivre le dialogue social, avec les syndicats afin d’améliorer les conditions de travail des enseignants et d’apprentissage des enfants.

En savoir plus sur Jean Beauvois Dorsonne :
Né le 7 décembre 1966 à Verrettes (Artibonite), Jean Beauvois Dorsonne détient un master en sciences humaines et sociales, obtenu de l’université Val de Marne, Paris, France en 2003. Normalien supérieur, option sciences sociales (1991), il est aussi licencié en droit (2003), avocat actif, membre du Barreau de St Marc. Il a également participé au Programme intégré de management (PIM) en 2001, assuré par l’Ecole nationale d’administration publique.

Il a fait ses débuts comme enseignant en 1989. Professeur d’histoire et de Géographie dans plusieurs collèges à Port-au-Prince et aux Gonaïves d’octobre 1989 à février 1992. En 1992 il devient directeur du lycée Jacques Stephen Alexis de Verrettes puis de 1995 à 1999, il est directeur du lycée Sténio Vincent de Saint Marc.

En 1999, il devient inspecteur à l’enseignement secondaire dans le département de l’Artibonite jusqu’à janvier 2000. Environ deux ans après, en avril 2002, il devient Inspecteur principal à l’enseignement secondaire dans le même département jusqu’en janvier 2003.

Un peu plus tard, on le retrouvera au bureau central du ministère tantôt comme membre du cabinet du ministre (mai 2010 à septembre 2011), tantôt comme coordonnateur à la Direction générale du MENFP (de 2011 jusqu’à ce jour).

Notez que de 2006 à 2010, on le retrouve aussi au Parlement comme député du peuple à la 48ème législature, où il joue le rôle de Président de la Commission Education de janvier 2007 à mai 2010.

Share.

About Author

Leave A Reply