Rosny Desroche, le Porte-parole officiel de la Commission indépendante d’Évaluation Électoral a confirmé que les membres de la Commission se sont rendu dimanche au Centre de Tabulation des Votes (CTV) pour se mettre d’accord avec les responsables du CTV, dont des experts en statistique et en informatique sur ce travail d’évaluation qui se poursuivra jusqu’à mardi 29 décembre.

Il s’est dit satisfait de la collaboration des responsables du CTV et précisé que « Le travail de la Commission se limite au premier tour de la présidentielle principalement » soulignant que faute de temps, il ne sera pas possible de vérifier les 13,725 procès-verbaux précisant « Nous allons prélever et analyser un échantillon aléatoire des procès-verbaux […] Nous avons une équipe de statisticiens et informaticiens formés au Centre Technique de Planification et d’Économie Appliquée (CIPEA) et à la Faculté des Sciences, qui va nous aider à établir un échantillon aléatoire de 15% des procès-verbaux […] Cet échantillon sera déterminé par un algorithme en vue de porter un jugement scientifique sur la qualité du processus ».

Rosny Desroches a assuré que si des cas de fraudes massives et d’irrégularités étaient détectés, la Commission le dira dans son rapport final, annonçant que la Commission fera tout pour respecter l’échéance du 30 décembre 2015.

Share.

About Author

Leave A Reply