Vendredi, afin de combattre la rage canine sur l’ensemble du territoire national, le Ministère de l’Agriculture de concert avec le Ministère de la Santé, a lancé officiellement la campagne de vaccination contre cette maladie. Durant les trois prochains mois, près de 800,000 chiens dans les dix départements seront vaccinés, soit près de 70% des 1,2 millions de chiens estimés, vivant en Haïti.

Prévue pour une durée de 3 mois environ, la campagne s’effectuera en 3 temps. « Durant un mois, les opérations seront menées au niveau du Nord, Nord-Ouest, Nord-Est ; puis ce sera le tour de l’Artibonite, du Centre, de l’Ouest avant de prendre fin dans le grand Sud » a précisé le Dr. Max milien, Responsable de l’Unité de Protection Animale au Ministère.

Pour la conduite de cette campagne, le Ministère de l’Agriculture a reçu le support de Banque Mondiale (BM) par le biais du programme de Renforcement des Services Publics Agricoles (RESEPAG). La BM à fait un don de 26 millions de Gourdes au Ministère. Ces fonds seront est utilisée non seulement pour l’achat des vaccins mais également pour rémunérer les agents vétérinaires repartis en plus de 6,000 brigades de deux agents sur l’ensemble du territoire national.

Très impliqué dans cette campagne, le Centre de prévention et de contrôle des maladies infectieuses d’Atlanta promet un surplus de budget de 100,000$ américain. En plus de son apport financier, l’institution américaine apporte un appui technique très significatif. Les agents qui auront été déployés seront tous munis d’un smartphone connectés à l’internet et couplé avec un programme du CDC. Ce qui permettra une analyse et un traitement immédiat des données.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation mondiale de la Santé animale (OIE) et l’Alliance mondiale de la lutte contre la rage s’accordent pour avancer qu’il faut vacciner cette population sur une base continue pendant au moins cinq ans pour arriver à éradiquer cette maladie.

Share.

About Author

Leave A Reply