Quatre morts et trois personnes atteintes de cécité, viennent de s’ajouter au nombre des victimes ayant consommé un alcool frelaté depuis le 22 février dernier, portant à une trentaine le nombre de personnes décédées http://www.haitilibre.com/article-16704-haiti-flash-clairin-frelate-au-moins-10-morts.html

Le Ministère du Commerce affirme qu’après analyse d’échantillons d’alcool consommé, vendu comme du « clairin frelaté », n’est absolument pas du clairin. Il s’agirait plutôt d’un composé alcoolique à base de méthanol, un produit toxique pour la consommation humaine.

Le Ministère a indiqué que l’enquête avait permis d’identifier les points de vente de ce produit mortel et que la filière étaient en train d’être remontée pour identifier les grands fournisseurs « […] l’introduction de ce produit sur le marché s’est faite non seulement de façon illégale, mais avec des conséquences criminelles […] Les commerçants ont vendu du poison aux consommateurs », a indiqué révolté Jude Hervé Day, le Ministre du Commerce et de l’Industrie, qui affirme que le rapport d’enquête sera remis sous peu au Ministère de la Justice pour les suites légales.

Share.

About Author

Leave A Reply