Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a créé un Fonds d’affectation spéciale pluripartenaires des Nations Unies, pour financer les actions prioritaires établies par la nouvelle approche du système des Nations Unies concernant le choléra en Haïti, afin d’assister le pays à faire face efficacement à l’épidémie de choléra et construire des systèmes d’eau, d’assainissement et de santé solides. Le fonds d’affectation spéciale fournit une plateforme rapide, souple et responsable pour soutenir une réponse coordonnée du système des Nations Unies et de ses partenaires.

La nouvelle approche de l’ONU se concentre d’abord sur l’intensification des mesures d’intervention d’urgence afin de réduire la transmission du choléra et d’assurer un accès rapide à des soins et un traitement efficace en parallèle avec des investissements dans la construction de systèmes d’eau, d’assainissement et de santé solides, ce qui représente la meilleure défense à long terme contre le choléra et d’autres maladies d’origine hydrique. Dans le même temps, la nouvelle approche vise à proposer un ensemble de moyens d’assistance et de soutien pour les Haïtiens les plus touchés par le choléra.

Un financement urgent et rapide est nécessaire pour soutenir la mise en œuvre de la nouvelle approche de l’ONU. En outre, le fonds sera en mesure d’appuyer d’autres interventions, y compris pour répondre au risque de propagation du choléra causée par l’impact de l’ouragan Matthew.

Les bailleurs de fonds contribuent à un fonds central qui dirige alors ces ressources vers les activités les plus prioritaires en Haïti. Les États Membres, les organismes régionaux, les organisations intergouvernementales, les entreprises et les particuliers peuvent verser des contributions au Fonds d’affectation spéciale contre le choléra en Haïti. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site (anglais) : mptf.undp.org/cholera.

Share.

About Author

Leave A Reply