Lundi, le Dr Max Rudolphe Saint-Albin, Directeur Général de l’Office d’Assurance Accidents du Travail, Maladie et Maternité (OFATMA) a fait état en conférence de presse, des avancées de son institution.

Il en a profité pour annoncer le lancement d’un projet de sécurité sociale et la rationalisation du secteur de l’assurance en Haïti par une couverture de la totalité du territoire national, rappelant que seulement 5 % de la population était assurée, une situation qui doit changer a affirmé St-Albin, qui a souligné qu’actuellement l’OFATMA assure plus de 80,000 agents de la fonction publique (soit un total de près d’un demi-million d’assurés et de dépendants).

Il a expliqué que l’élargissement du réseau des partenaires était l’une des principales préoccupations de l’organisme d’État, révélant qu’à date, 44 hôpitaux, 124 médecins, des entreprises funéraires et des pharmacies étaient déjà partenaires de l’OFATMA.

Par ailleurs, il a précisé que l’OFATMA ne poursuivra aucune entreprise qui n’est pas encore prête à offrir l’assurance maladie et maternité à ses employés rappelant toutefois, que l’assurance accidents de travail demeurait obligatoire.

Enfin St-Albin a tenu a rappeler que les soins d’urgences chez les partenaires de l’OFATMA, ne nécessitaient aucun frais immédiat pour le bénéficiaire, appelant à la coopération de tous pour empêcher tout acte de corruption.

Source: HaïtiLibre

Share.

About Author

Leave A Reply