Rappelons que depuis le 28 mars 2016 (3 mois), un mouvement de grève des médecins résidents a démarré à l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH), qui s’est étendu progressivement à la quasi totalité des institutions hospitalières publiques du pays, accueillant des résidents, tant en spécialisation qu’en service social. Il s’en est suivi une paralysie quasi complète du fonctionnement de ces institutions, car les autres catégories de personnels se sont joint au mouvement de protestation.

Cette situation qui a causé déjà plusieurs victimes, faute de soin http://www.haitilibre.com/article-17531-haiti-flash-greve-une-fillette-de-3-ans-meurt-faute-de-soin.html http://www.haitilibre.com/article-17361-haiti-sante-greve-irresponsable-dans-les-hopitaux.html devrait interpeller les plus hautes autorités nationales de santé jusqu’au personnel de soutien, en passant bien évidemment par les résidents, les autres catégories de personnels de santé, voire le Parlement haïtien, qui à un certain moment, a manifesté la velléité d’aider à trouver une solution à cette crise, mais plus rien ne semble bouger dans cette crise…

Dans sa 3ème note, l’Association Médicale Haïtienne (AMH) se dit « […] très inquiète du pourrissement dans lequel s’enlise cette crise du système de soins. Elle déplore profondément que, depuis quelques semaines, tous les ponts semblent avoir été coupés entre les principaux protagonistes.

L’AMH implore tous les acteurs à reprendre le dialogue et à poursuivre leurs efforts pour une résolution rapide de la crise, au bénéfice de la population en général. Elle convie d’ores et déjà tous les acteurs concernés par le secteur de la santé à une grande concertation en vue d’une analyse approfondie de la situation et surtout de la mise en place des mécanismes de suivi qui permettront d’en éviter la répétition.

Conformément à sa mission et à ses statuts, l’AMH continuera à s’impliquer activement à la recherche de solutions efficientes et durables en consultation avec toutes les parties concernées »

Share.

About Author

Leave A Reply