Dans la tourmente, Karim Benzema peut compter sur le soutien sans faille du Real Madrid. Rafael Benitez l’a de nouveau couvert d’éloges.

Après Emilio Butragueno, Rafael Benitez ! A l’instar du vice-président du Real Madrid qui avait assuré ce week-end que le Real Madrid était “totalement derrière Karim Benzema” et que “le plus important était de l’aider, de faire en sorte qu’il reste concentré sur le football”, c’est l’entraîneur madrilène qui a profité de la conférence de presse avant la rencontre de Coupe d’Espagne face pour réitérer son soutien à l’attaquant tricolore.

“C’est un joueur fondamental pour nous, et d’un point de vue personnel, je trouve que c’est un mec sensationnel. Il a tout notre soutien. C’est un joueur référence devant. Je soutiens Karim en tant que personne, et je suis très content de lui en tant que footballeur”, a ainsi lancé l’ancien coach des Reds au sujet de son attaquant. Des propos qui ne devraient pas suffire à redorer son blason de ce côté des Pyrénées. En témoigne la sortie, ce matin, de Manuel Valls sur le sujet.

“Un grand sportif doit être exemplaire. S’il ne l’est pas, il n’a pas sa place en équipe de France», a ainsi affirmé le Premier ministre, osant un parallèle avec la vie politique. S’il y avait un ministre mis en examen, il ne serait plus au gouvernement. D’une certaine manière, c’est pareil pour l’équipe de France.” De quoi d’ailleurs faire réagir Me Alain Jakubowicz, l’avocat de l’ex-Lyonnais. “Que fait le Premier ministre de la présomption d’innocence ? Il ne connaît absolument rien à l’affaire”, a-t-il répliqué au micro de RTL.

Share.

About Author

Leave A Reply