Critiqué par ses propres fans, Arsène Wenger ne se décharge d’aucune faute. Le coach d’Arsenal s’explique.

La fin de saison est difficile pour Arsène Wenger. Malgré la victoire d’Arsenal contre Norwich (1-0) ce week-end, la troisième place du classement de Premier League ne semble pas satisfaire les supporters londoniens.

Alors que le club n’est pas encore assuré participer à la Ligue des champions la saison prochaine, le manager a été littéralement conspué par le public de l’Emirates Stadium, qui exige désormais son départ après 20 ans de service sur le banc des Gunners.

Le technicien français, lui, a réagi en expliquant qu’il s’attendait à bien pire après une nouvelle saison sans trophée : “Je pense que je peux accepter ça. J’ai un job qui est public et je dois vivre avec les critiques, tant qu’elles sont respectueuses”, a déclaré Wenger après la rencontre.

“Est-ce que m’attendais à pire? Oui. D’après ce qu’on m’a dit, je pensais que le stade tout entier serait blanc”, a-t-il ajouté, souhaitant relativiser.

“Je donne le meilleur de moi-même pour ce club. Vous ne passez pas tant d’années dans un club – comme Sir Alex Ferguson qui en a passé 26 à United- sans tout donner durant chaque minute de votre temps, pour essayer de faire aussi bien que possible. Ma mission est rendre 100% de nos supporters heureux. Malheureusement, je ne suis pas en mesure de le faire cette saison”, a-t-il finalement conclu, acceptant les critiques qui entourent, peut-être, sa dernière saison dans la capitale anglaise

Share.

About Author

Leave A Reply