Le classement INTERSPORT Football Boot calcule le classement global de chaque modèle à partir de son score de popularité, de ses buts, ses passes décisives et ses différents duels.

Samedi, le Bayern Munich a connu son premier trou d’air en Bundesliga depuis la fin de la trêve hivernale.

Moins impressionnante ces dernières semaines, l’équipe bavaroise garde toutefois une belle avance en tête du classement malgré le match nul concédé à domicile contre Schalke 04 (1-1).

Un accroc pour le champion d’Allemagne en titre, qui restait sur une série de huit victoires toutes compétitions confondues (série en cours depuis le 23 novembre dernier, NDLR).

Cette année encore, le Bayern Munich semble pourtant prêt à obtenir un nouveau titre national malgré la résistance opérée par le RB Leipzig, deuxième avec quatre points de retard.

Schalke 04, qui était sur une série de trois défaites consécutives, a rappelé à l’ordre les hommes de Carlo Ancelotti. Et c’est une nouvelle fois sur Nabil Bentaleb que les regards se sont tournés.

Depuis la grave blessure de Breel Embolo, l’international algérien est la pièce maîtresse de son équipe, mais avec ses Adidas X 15.1, il n’a pas été aussi impressionant qu’Arturo Vidal et ses Nike Magistra Obra II.

Dans le duel qui l’opposait à Bentaleb samedi, le Chilien a pris le dessus, se montrant dominateur dans l’entrejeu pour empêcher son vis-à-vis de le passer au INTERSPORT Football Boot Ranking de la Bundesliga.

Il a également contribué à la belle troisième place des Magista qui comblent l’écart avec les X, en tête du classement des cinq meilleurs championnats européens.

Le INTERSPORT Football Boot Ranking a été créé pour permettre aux fans de football de choisir la meilleure paire de chaussures possible pour répondre à leurs besoins.

Graphic Vidal Bentaleb

Arturo Vidal n’est certes pas encore à 100% après une blessure aux côtes, mais il a joué un rôle important sur la première occasion du Bayern et a envoyé une merveille de ballon à Arjen Robben.

C’est également lui qui a servi Robert Lewandowski pour l’ouverture du score (9e). Une erreur de Manuel Neuer a finalement permis à Schake 04 d’égaliser quelques minutes plus tard (13e).

Mais l’équipe d’Arthur Vidal, certes moins conquérente qu’en 2016, a repris le contrôle du jeu ensuite sans pour autant parvenir à reprendre l’avantage.

Le Chilien est passé plus haut et a envoyé un coup-franc fouetté juste au-dessus de la barre. Celui que l’on surnomme “le Roi Arthur” a touché 101 ballons et a permis à son équipe de se projeter vers l’avant.

Bentaleb, en revanche, a eu moins l’occasion de se montrer dans la zone de vérité. Seule la percée emmenée par Sead Kolasinac sur la gauche a fini par une barre de Guido Burgstaller (39e).

Le joueur prêté par Tottenham n’a pas réussi à créer une seule occasion directe alors que Vidal a réalisé 82 passes et a disputé deux fois plus de duels que Bentaleb (34 contre 15).

Carlo Ancelotti a décidé de laisser Vidal sur le terrain jusqu’à la fin du match en dépit de sa blessure récente. Preuve du gros volume de jeu de l’ancien joueur de la Juventus, véritable porte drapeau des Magista.

Share.

About Author

Leave A Reply