L’attaquant argentin a été reconnu coupable de fraude fiscale par la justice espagnole. Une peine avec sursis.

La Cour de Barcelona a condamné Lionel Messi et son père, Jorge Horacio Messi à 21 mois de prison pour fraude fiscale. Le joueur du Barça était poursuivi pour avoir évité le paiement d’un peu plus de 4 millions d’euros au fisc lié aux droits d’image du joueur entre 2007 et 2009.

L’Argentin s’est également vu infliger une amende de près de deux millions d’euros tandis que son père devra s’acquitter d’environ 1,5 millions. Mais ils ne devraient toutefois pas aller en prison. En Espagne, les peines inférieures à deux ans ne s’exécutent habituellement pas si les condamnés n’ont pas d’antécédents judiciaires. Le parquet avait requis la relaxe de Lionel Messi mais demandé une peine de prison pour son père qui gérait ses affaires.

Entre 2007 et 2009, les Messi auraient mis en place un montage de sociétés au Royaume-Uni, en Suisse, au Belize et en Uruguay pour éviter de payer au fisc espagnol les impôts sur les droits à l’image du footballeur. Les droits que la star obtenait de la part de marques comme Adidas, Pepsi ou Danone se retrouvaient en Uruguay.

Sans contester les faits, ses avocats ont tenté depuis le début du procès mardi de démontrer qu’il ne gérait pas ses affaires, déléguant tout à son père, comme il l’affirme depuis le début.

Share.

About Author

Leave A Reply