La France est en finale de l’Euro 2016 ! Les Français ont réussi l’exploit de battre l’Allemagne (2-0) ce jeudi soir au Stade Vélodrome. Longtemps dominés et bousculés, les Bleus s’imposent grâce à un doublé de Griezmann. Griezmann est grand, les Bleus sont en finale ! – Débrief et NOTES des joueurs (Allemagne 0-2 France) Griezmann a inscrit un doublé contre l’Allemagne L’équipe de France l’a fait ! Deux ans après leur élimination au Mondial 2014, les Bleus ont pris leur revanche en venant à bout de l’Allemagne (2-0) ce jeudi soir au Stade Vélodrome. Quel exploit de la bande à Didier Deschamps, vaillante et réaliste face à une Mannschaft longtemps dominatrice. Mais Griezmann était là pour envoyer les Tricolores en finale de l’Euro 2016 ! Payet totalement perdu… Entrés dans cette rencontre avec une énorme envie, les Bleus asphyxiaient leurs adversaires durant les premières minutes et Griezmann obligeait Neuer à se détendre sur une frappe à l’entrée de la surface. Derrière, les Allemands reprenaient le contrôle du ballon. Et à force de subir, les Tricolores se faisaient peur sur un tir de Can détourné superbement par Lloris. Totalement dominés, les Français étaient à la peine et ne parvenaient plus à récupérer le ballon, dégageant en catastrophe ou manquant de précision sur les contres. Pourtant si brillant depuis le début de l’Euro, Payet était perdu sur le terrain, ne sachant plus comment défendre avec Evra et à la rue sur les phases offensives. Deschamps devait recadrer son joueur à de nombreuses reprises afin de mettre fin aux déboulés de Kimmich dans son couloir. Un penalty au meilleur moment ! Proches de craquer à plusieurs reprises sous la pression, les Bleus gâchaient deux belles opportunités par Giroud et Griezmann. A l’approche de la pause, les Français pouvaient être heureux de regagner les vestiaires sur un score de parité. Mais dans une étrange confusion, l’arbitre désignait le point de penalty suite à un corner français. Schweinsteiger était sanctionné pour une main dans la surface sur une tête d’Evra. Incroyable ! Griezmann ne se faisait pas prier pour ajuster Neuer sur sa gauche et donner l’avantage à la France (0-1, 45e+2). Le Vélodrome pouvait exploser ! De leur côté, les Allemands étaient fous de rage et le banc de Joachim Löw ne cachait pas son mécontentement. C’était un petit miracle de voir les Bleus retourner aux vestiaires avec un avantage au tableau d’affichage. Griezmann double la mise, la France en finale ! Après la pause, les Bleus affichaient un meilleur visage dans le pressing. Même si les Allemands avaient toujours la possession, ils ne parvenaient pas réellement à inquiéter Lloris. La Mannschaft perdait en plus Boateng sur blessure et Mustafi entrait sur le terrain. Ce même Mustafi se faisait enrhumer quelques minutes plus tard par Pogba dont le centre provoquait le deuxième but de Griezmann (0-2, 72e) ! Enorme ! La France avait la réussite avec elle ensuite. Tout d’abord sur un poteau de Kimmich, puis sur une tentative de Sané qui passait tout proche du montant. A l’approche des dernières minutes, la tension était de plus en plus intense et les Allemands manquaient de réussite alors que Lloris réalisait encore un arrêt énorme dans le temps additionnel ! Mais le score ne bougeait plus et la France affrontera le Portugal en finale de l’Euro dimanche ! La note du match : 7/10 Du spectacle, de la tension et des buts… Quel match intense ! Dans une superbe ambiance au Stade Vélodrome, les deux équipes ont offert un beau match avec des Allemands, dominateurs mais pas récompensés, et des Français vaillants et plus réalistes. Les buts : – La France obtient un penalty pour une main de Schweinsteiger. Griezmann prend ses responsabilités et ajuste Neuer, parti sur sa gauche, d’une frappe du gauche (0-1, 45e+2). – Pogba s’amuse face à Mustafi avec sa cheville élastique et centre pour Giroud. Neuer devance l’attaquant français mais son dégagement revient sur Griezmann qui marque d’une semelle entre les jambes du gardien allemand (0-2, 72e). Les NOTES des joueurs Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur. L’homme du match : Antoine Griezmann (9/10) Enorme match de l’attaquant français ! Omniprésent sur les phases offensives tricolores, il a mené les contre-attaques, organisé le jeu et combiné avec ses partenaires avec beaucoup d’aisance et de qualité technique. Auteur d’un doublé, il envoie les Bleus en finale et s’envole en tête du classement des buteurs avec 6 buts ! Remplacé à la 90+2e par Yohan Cabaye (non noté). ALLEMAGNE : Manuel Neuer (6) : dès le début de la rencontre, le gardien allemand s’illustre sur une frappe Griezmann. Assez serein dans ses interventions ensuite, il ne peut rien sur le penalty de l’attaquant français. Néanmoins, sa sortie est tout de même ratée sur le deuxième but français. Joshua Kimmich (6) : omniprésent dans le couloir droit, il a profité des espaces laissés par Payet pour débouler régulièrement et apporter le danger sur de nombreux centres. Il trouve le poteau en seconde période mais il perd le ballon sur le deuxième but de Griezmann. Jérôme Boateng (6) : le défenseur du Bayern Munich a effectué un match propre, souvient bien placé pour couper les transmissions et stopper les offensives tricolores. Il effectue notamment un très bon retour devant Griezmann. Il doit céder sa place sur blessure. Remplacé à la 60e par Shkodran Mustafi (4), qui se fait enrhumer par Pogba sur le deuxième but tricolore. Benedikt Höwedes (6) : un match très sérieux du défenseur de Schalke 04, titularisé à la place de Hummels, suspendu. Il réalise notamment un tacle superbe devant Giroud qui filait seul au but. Jonas Hector (5,5) : le latéral gauche était positionné très haut, il a beaucoup participé au jeu mais il n’est finalement pas parvenu à faire réellement la différence sur ses centres. Emre Can (5,5) : auteur d’une bonne première période, il a mis de l’impact dans les duels et il n’a pas hésité à se projeter dans la surface pour apporter du soutien à ses attaquants. Propre dans ses transmissions mais moins en vue après la pause. Remplacé à la 66e par Mario Götze (non noté). Bastian Schweinsteiger (4,5) : en phase de possession, le milieu de Manchester United était assez tranquille. Placé devant sa défense et peu attaqué, il avait le temps d’organiser le jeu en position basse. En revanche, il était plus en difficulté lorsque les Bleus pressaient et accéléraient le jeu. C’est lui qui concède le penalty juste avant la pause, avec les conséquences que l’on connaît… Remplacé à la 78e par Leroy Sané (non noté). Mesut Özil (5) : en première période, il a eu tout le loisir de se balader en décrochant pour toucher beaucoup de ballons et orienter le jeu grâce au faible pressing français. Mais il n’a finalement pas réussi à être décisif par ses transmissions et il n’a pas su porter son équipe lorsqu’elle était menée. Fatigué en seconde période. Toni Kroos (6) : il a confirmé son très bon Euro en étant l’un des meilleurs Allemands sur le terrain. Très disponible, il a cassé les lignes par ses courses et ses transmissions toujours très précises. Il a été moins présent en seconde période mais il tout de même été l’un des rares à continuer à défendre jusqu’au bout. Julian Draxler (3) : titularisé sur l’aile gauche, il n’a pas réussi grand-chose. Souvent battu physiquement dans les duels, il se fait même humilier par Sissoko après la pause. Thomas Müller (4) : titularisé en pointe pour remplacer Gomez, blessé, l’attaquant du Bayern Munich a multiplié les tentatives, sans réussite, et a tenté aussi de jouer de sa roublardise pour faire sortir les défenseurs français de leur match, sans plus de réussite… Il quitte l’Euro sans avoir marqué. FRANCE : Hugo Lloris (8) : si les Bleus sont en finale, c’est aussi en grande partie grâce à leur gardien. Le capitaine français a tenu la baraque en première période. Rassurant dans ses prises de balle, il réalise deux superbes parades sur des tirs de Can et Schweinsteiger. En fin de match, il réalise un nouvel arrêt magistral sur une tête de Kimmich. Bacary Sagna (6) : avec les montées d’Hector et la vivacité de Draxler, le latéral droit français n’avait pas une mission facile. Et pourtant, il a répondu présent avec un engagement énorme dans les duels. Logiquement, il s’est contenté de défendre et n’a pas pris trop de risques offensivement. Laurent Koscielny (7) : bousculé comme tous ses partenaires en première période, le défenseur d’Arsenal s’est tout de même illustré par des sorties autoritaires et des coups de tête défensifs très importants. Beaucoup d’envie mais des sorties parfois hasardeuses. Tout de même très précieux ce soir, encore une fois. Samuel Umtiti (7) : auteur de plusieurs interventions en catastrophe, le Lyonnais a réalisé un bon match pour sa deuxième titularisation dans cet Euro avec huit dégagements, sept ballons récupérés et deux tirs repoussés. Préféré à Rami, pourtant plus suspendu, il a aussi prouvé qu’il pouvait avoir un apport dans la relance avec des passes intéressantes pour casser les lignes. Il sans doute gagné sa place pour la finale. Patrice Evra (5,5) : si les Allemands sont souvent passés par son côté et s’il a eu tendance à laisser trop d’espaces à ses adversaires en première période, ce n’est pas entièrement de sa faute car il était peu aidé par Payet. En revanche, il a beaucoup apporté lorsqu’il s’est projeté vers l’avant et obtient, avec réussite, le penalty avant la pause. Paul Pogba (6) : le milieu de la Juve a longtemps eu du mal à prendre le dessus sur les milieux allemands. Forcé de défendre, il n’était pas forcément très à l’aise. Mais il a su élever son niveau de jeu au fil des minutes et s’est montré plus percutant dans ses accélérations et plus inspiré dans ses transmissions vers l’avant. Il fait le show devant Mustafi sur l’action du deuxième but de Griezmann, un régal ! Blaise Matuidi (5,5) : il n’a pas ménagé ses efforts mais il a été plus en difficulté que Pogba au milieu de terrain. Auteur tout de même d’un gros début de match, avec notamment une belle combinaison avec Griezmann, il a été plus bousculé par la suite, mais il n’a rien lâché. Moussa Sissoko (7) : encore une très belle performance du milieu de Newcastle. Une nouvelle fois aligné dans le couloir droit, il a réalisé un gros travail défensif en imposant sa puissance physique. Il a plusieurs fois mangé les Allemands dans les duels et se joue notamment de Draxler aux abords de sa propre surface, obligeant son adversaire à le faucher. Solide. Antoine Griezmann (9) : lire le commentaire ci-dessus. Dimitri Payet (4) : ce n’était pas la soirée du Réunionnais. En difficulté dans cette rencontre, il n’a jamais trouvé sa place en première période, laissant trop d’espaces à Kimmich. Après la pause, il était toujours peu en réussite défensivement et dans ses choix offensifs. Il se prend même un ballon dans le visage après l’heure de jeu. Quand ça ne veut pas… Remplacé à la 71e par N’Golo Kanté (non noté). Olivier Giroud (6) : match pas évident pour l’avant-centre tricolore, bien pris par la charnière Boateng-Howëdes en première période. Mais son activité a encore été très importante et il a bien combiné avec ses coéquipiers lorsqu’il en a eu l’occasion, avec des remises astucieuses. Précieux, c’est lui qui met la pression devant Neuer sur le deuxième but de Griezmann. Il a néanmoins été peu en réussite dans ses tentatives et gâche un contre en première période. Sans conséquence. Remplacé à la 78e par André-Pierre Gignac (non noté). – Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-29245.htm#footref

Share.

About Author

Leave A Reply