Trois mois après l’officialisation de la mise en vente de l’OM, aucun dossier ne semble véritablement en bonne voie. Les médias multiplient les versions divergentes, notamment au sujet de la piste iranienne, et les supporters continuent de prendre leur mal en patience. Pendant que Vincent Labrune s’occupe personnellement du recrutement. OM : le dossier iranien, Dana, Labrune… L’incertitude demeure autour du rachat du club MLD et Labrune doivent s’interroger sur l’avenir du club phocéen. Très difficile de déceler le vrai du faux dans le dossier complexe de la vente de l’Olympique de Marseille. Ce mardi matin, France Football, dans son édition hebdomadaire, et Le Parisien, sur son site internet, ont décrit de deux façons totalement contradictoires les avancées de la piste iranienne et de l’hypothèse Victor Pablo Dana. Le grand flou autour du dossier iranien Après avoir révélé l’information au grand public il y a un mois, France Football persiste et signe ce mardi : des investisseurs iraniens tiennent la corde pour racheter l’Olympique de Marseille. La compagnie candidate, qui n’est pas Iran Air, vient d’obtenir confirmation de son registre au Luxembourg, ce qui signifie qu’elle serait libre d’investir en Europe. Les négociations se poursuivraient et le pool d’acheteurs espèrerait ainsi accélérer le processus dans les prochains jours. A l’instar de L’Equipe, qui avait indiqué récemment que le dossier iranien patinait, Le Parisien ne juge pas vraiment crédible cette hypothèse. Selon le quotidien, la piste aurait été rejetée fermement par Margarita Louis-Dreyfus, la propriétaire du club phocéen. Si le projet était réel et concret, la femme d’affaires ne souhaiterait pas se pencher sur le sujet… Dana ne laisse pas insensible, Labrune agace Depuis plusieurs semaines, Dana est présenté comme l’un des candidats au rachat de l’Olympique de Marseille. Selon France Football, la proposition du banquier italo-suisse intéresse au sein de la cité phocéenne, notamment à la Mairie de Marseille, attentive au rachat du club. De son côté, Le Parisien estime que l’entourage de MLD daignerait prendre au sérieux son projet, qui regrouperait un groupe d’investisseurs privés et institutionnels. En attendant que la situation évolue, le président olympien, Vincent Labrune, s’active lui sur le mercato. Totalement écarté du dossier du rachat du club, l’Orléanais joue l’homme à tout faire au sein de la maison phocéenne, selon l’hebdomadaire. Jusqu’à se transformer en un directeur sportif sélectionnant lui-même les joueurs à recruter pour son club. Le journal ajoute même que l’entraîneur Franck Passi et son staff sont, au mieux, consultés pour les différents dossiers chauds du mercato… Une méthode surprenante qui prouve qu’il est grand temps de changer de cap du côté du centre d’entraînement Robert-Louis Dreyfus… – Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-29289.htm#footref

Share.

About Author

Leave A Reply