Le chemin de croix de Franck Ribéry, éloigné des terrains depuis l’hiver dernier, touche à sa fin. Bientôt de retour, le milieu tricolore compte bien redevenir “l’ancien” Ribéry.

S’il se contente pour l’heure de séances d’entraînement individuel, Franck Ribéry, huit mois après s’être blessé la cheville, lors d’un match de Ligue des champions face au Shakhtar Dontesk, n’a jamais été aussi proche de faire grand retour, à l’entraînement collectif tout d’abord puis en compétition. Si l’on s’en réfère aux informations diffusées la semaine dernière par la chaîne allemande Sport1, ce ne devait plus être qu’une question de jours pour ce qui est de ses retrouvailles avec le gourpe puisque la trêve internationale était évoquée. Quant à son premier match, les rencontres de Coupe d’Allemagne face à Darmstadt, le 15 décembre, ou de Bundesliga à Hanovre, le 19, étaient espérées.

L’intéressé, lui, ne se fixe pas de date. Enfin pas publiquement. “Rien n’est garanti. On doit avancer pas à pas. Il faut d’abord que le corps s’adapte à la charge de travail, explique-t-il en effet dans les colonnes de Kicker, ce jeudi. J’ai perdu de la musculature avec le plâtre et je suis resté inactif très longtemps. Il faut remédier à ça lentement.” Tout en précisant “ce serait beau de réintégrer le collectif dans deux ou trois semaines, de regoûter à l’ambiance du groupe, rire avec les jeunes, prendre du plaisir, tout ce qui m’a manqué.”

Et l’ancien Marseillais reste persuadé de pouvoir retrouver son niveau de jeu. Certes, “ce fut la période la plus difficile de ma carrière, c’est dur quand tu ne sais pas quand et comment les choses vont évoluer”, “mais pas d’inquiétude, vous allez bientôt revoir l’ancien.” Et il faudra bien un Ribéry au sommet de son art pour retrouver sa place dans un collectif munichois particulièrement impressionnant depuis le début de saison, Douglas Costa, qui l’a remplacé depuis cet été dans son couloir, s’étant tout particulièrement montré à son avantage.

Share.

About Author

Leave A Reply