Zinedine Zidane était un entraîneur heureux ce mardi soir, en conférence de presse d’après-match. Son équipe du Real Madrid a réussi son pari : celui de la remontada (3-0) au Santiago Bernabéu contre Wolfsburg, permettant aux siens d’accéder au demi-finales de la Ligue des Champions. L’entraîneur s’est dit très fier de ses joueurs.

« Je m’en vais avec le sentiment du travail bien fait. Ça n’a pas été facile, mais je suis très content et fier de ce qu’on fait mes joueurs ce soir. C’était une nuit spéciale et nous avons décrocher ce que nous souhaitions. Je suis très heureux pour les joueurs, car ils ont produit cet effort tous ensemble, ils ont été phénoménaux.

Ce n’est pas facile de rentrer dans le match comme nous l’avons fait, en marquant deux buts en 15 minutes. Nous sommes rentrés sur le terrain avec une intensité énorme. Nous avons montré à notre adversaire qu’il était important pour nous de gagner et de nous qualifier. Aujourd’hui, il fallait mettre de l’intensité tout en gardant la tête froide. C’était le message que j’ai donné aux joueurs, qu’il ne fallait pas penser que ça allait être facile et de jouer avec notre tête plus qu’avec notre cœur. Nous avons réussi à le faire durant 90 minutes. Inscrire trois buts face à cette équipe n’avait rien d’évident. Nous avons perdu le premier match, mais nous avons remporté le second et renverser la situation.

Qu’est-ce que je peux dire sur Cristiano Ronaldo… Il démontre ce qu’il est, le meilleur joueur du monde. C’est ce qui fait lui un joueur si spécial. Il a besoin de toute l’équipe et c’est ce qu’il préfère : parler de l’équipe, de ce qu’ils ont fait ensemble. Il a besoin des autres pour faire ce qu’il fait. Il est différent, peu de joueurs sont capables de marquer trois buts.

Le rôle du public ? C’est un plus énorme. Tout ce qu’ils font pour l’équipe est très important. Ils sont toujours derrière nous. Quand ils voient les joueurs être comme ça, ils les supportent encore plus. Je veux remercier le public pour ce qu’il a fait pour les joueurs. Il faut continuer comme cela car la saison est encore longue.

Ce n’était pas un match évident à aborder. C’est sûr que pour un entraîneur, c’est une chose incroyable. Après le 2-0, les joueurs ont continué à jouer à fond. C’est mon meilleur match en tant qu’entraîneur. Être dans la peau de l’entraîneur est beaucoup plus compliqué, mais je suis content. Je ne suis pas préoccupé par ce qui peut arriver, ce qui me préoccupe c’est de faire progresser l’équipe chaque jour. Il y a des moments difficiles, comme le match aller, mais il ne faut jamais se rendre fou.

Nous avons réussi cet exploit grâce à notre effort et à la concentration de tous. Le président est descendu pour nous féliciter, un à un. Nous sommes tous très contents. Cela a été un jour normal quand nous remportons un match. Désormais, il faut bien se reposer car nous avons un match de Liga dès samedi. C’est dommage car nous n’allons pas fêter cela énormément.

Aujourd’hui, Carvajal a joué et je suis très satisfait de son rendement. Nous sommes une équipe, nous sommes tous concentrés et impliqués. Contre Eibar, ceux qui comptent moins de temps de jeu ont bien joué. Nous allons faire des rotations, nous sommes un groupe. Carvajal, c’est évident, a été énorme aujourd’hui. »

Share.

About Author

Leave A Reply