Ce jeudi, tout comme son voisin de l’Atlético, le Real Madrid a été suspendu de recrutement pour les deux prochaines périodes de transfert (mercato estival 2016 et mercato hivernal 2017) pour avoir recruté des joueurs mineurs, a annoncé la commission de discipline de la FIFA. Pour s’expliquer et se défendre, le directeur juridique du club Javier Lopez Farré ainsi que le directeur général, Jose Angel Sanchez ont donné une conférence de presse en début de soirée. Ils ont ainsi révélé que huit cas de mineurs étaient sanctionnés dont deux des fils de Zinédine Zidane, le nouvel entraîneur de la Maison Blanche. Une sanction « absurde » selon eux car, « ce club a quelques valeurs et un code d’éthique, qu’il n’a jamais trahi ».

« Ce club n’a jamais œuvré pour le déracinement des joueurs mineurs. Nous n’avons jamais inscrit un joueur étranger en laissant sa famille loin de lui. De même, nous n’avons jamais utilisé le subterfuge de ramener une famille à Madrid pour que le joueur suive. Dans aucun de ces deux cas de déracinement, que prévoit d’éviter le règlement, le Real Madrid n’a enfreint ce même règlement. Simplement et calmement, cela ne s’est jamais passé.

Ce club a quelques valeurs et un code d’éthique.
D’un autre côté, les arguments sont vraiment erronés… Ils sont si erronés qu’ils en deviennent absurdes. Par exemple, le club est sanctionné parce que les fils de l’entraîneur jouent ici. Quand l’argumentation est autant erronée, elle conduit à des circonstances aussi absurdes que celle-ci. Les cas de la famille de Zidane ou du frère de Garay sont des cas que tout le monde connaît. Tout le monde sait que rien d’irrégulier n’a pu être fait. Je vous assure que le reste des cas qu’évoque le dossier est exactement similaire. Les circonstances familiales sont les mêmes, sauf que ce sont des joueurs qui ne sont pas aussi célèbres.

Comme je vous l’ai annoncé, le club a une confiance totale en ce que le recours de cette résolution aboutisse à un succès dans le siège même de la FIFA. Toute l’argumentation qu’elle utilise n’a aucun sens. Mais le club a une entière confiance pour faire valoir ses arguments devant la commission d’appel et dans le siège même de la FIFA.

Ça a été une surprise et cela nous a surpris. Nous ne nous attendions pas du tout à ce qu’une telle chose puisse arriver. Nous avons une telle confiance dans les procédures d’inscription au club que nous n’avons pris connaissance de dossier qu’à ce moment.
La FIFA ne nous a pas prévenu. La décision a été adoptée en juillet mais nous n’avons été tenus au courant de rien.

Je n’ai pas parlé avec la RFEF, mais lors de la transmission du dossier, la fédération a toujours été du côté du Real Madrid. Elle a toujours dit la vérité, que les joueurs du Real Madrid sont tous validement inscrits depuis le premier jour. Je suppose qu’ils sont aussi surpris que nous. Nous espérons ne pas avoir à aller jusqu’au TAS, mais si nous devons le faire, bien sur que nous le ferons.

Nous allons nous battre pour défendre l’image du club. C’est un club respectueux avec les valeurs de l’enfance. Ce club a renoncé au transfert de beaucoup de joueurs pour respecter cette règle.

Je ne vais pas parler du cas de Barcelone, mais notre cas est totalement différent. Nous pensons seulement que cela est une erreur. »

Share.

About Author

Leave A Reply