Fernando Torres était soulagé ce mardi soir, après leur qualification de son Atlético Madrid aux tirs au but (0-0, 0-0, 8 t.à.b. à 7) contre le PSV Eindhoven en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Selon l’attaquant espagnol, le joueur clé de cette double confrontation fut le gardien adverse Jeroen Zoet.

« Nous sommes heureux et satisfaits. Le vestiaire est fatigué mais fier de ce que nous avons fait, au-delà de la manière. L’important est d’être passé au prochain tour.

Les tirs au but ? Il faut frapper de manière décidée, comme nous l’avions fait l’an dernier devant Leverkusen. Nous n’avons raté aucun tir et cela montre notre personnalité, surtout de la part des jeunes parce qu’il s’agit d’assumer cette responsabilité. Il faut saluer les mérites du PSV. Ils ont bien abordé ce match et ils ont su analyser le type de match qui nous pose des difficultés.
Sans aucun doute, l’homme du match sur ces deux rencontres a été leur gardien (Jeroen Zoet), qui a été très bon.

Les propos d’Arbeloa ? C’est bien que l’Atlético soit en quarts de finale, on ne choisit pas le rival que l’on souhaite. Les rivaux savent ce qui les attendent lorsqu’ils tombent sur l’Atlético.
Le prochain rival ? Ne me demandez pas, je souhaite être à Milan (lieu de la finale de la Ligue des Champions, Ndlr). »

Share.

About Author

Leave A Reply