Luis Enrique s’est présenté face à la presse suite à la victoire (1-3) de son FC Barcelone face au Sporting Gijon ce mercredi, dans le cadre d’un match en retard de la 16e journée de la Liga. L’entraîneur du Barça, qui a pris le large en tête du championnat (6 points d’avance sur l’Atlético Madrid), a expliqué qu’aucun relâchement n’était possible désormais.

« Grâce à notre circulation de balle, nous avons repoussé le Sporting vers sa surface de réparation. Nous avons connu les difficultés logique face à une équipe repliée en défense. Nous avons contrôlé le jeu en nous créant des occasions nettes.

Je suis optimiste et confiant devant toutes les situations que nous devons affronter. Lors des dix dernières journées, beaucoup de choses se sont passées mais nous sommes là où nous voulions être.

Pouvoir compter sur Leo est un privilège, contre n’importe quelle équipe. Le but de Suárez nous a libérés et il nous a fait du bien parce que nous avons moins souffert par la suite.

Les penalties ratés ? Nous voulons progresser sur penalty mais ceux qui ratent, ceux qui tirent, cela ne me préoccupe pas du tout. Nous avons trois grands spécialistes, nous faisons confiance à Luis, Messi et Ney, qui sont de très bons tireurs.

Je ne suis pas un sentimental. Je viens à Gijon tous les étés et à Noël. J’ai passé une très belle journée ici. »

Share.

About Author

Leave A Reply