L’ambassadeur de New Balance a aidé Séville à se révéler sur la scène européenne et livre la recette de son succès avec le club andalou.

L’ailier de Manchester City, Jesus Navas, connait tout au sujet de la pression, notamment après avoir disputé une finale de l’UEFA Ligue Europa.

Ce mercredi, son ancien club, le FC Séville, avec qui il a remporté le titre à deux reprises, rencontrera Liverpool à Bâle pour décrocher son troisième sacre d’affilée et son cinquième dans le palmarès général du club.

L’international espagnol a joué à Eindhoven le 10 mai 2006 pour permettre aux Andalous de corriger Middlesbrough 4-0, et il n’aurait certainement pas imaginé que ce sacre allait être le début d’une longue série de succès dans la compétition pour les Espagnols.

“C’était spécial pour le club, lorsque nous avons gagné en 2006”, a t-il déclaré à Goal dans le cadre du lancement de la New Balance Furon 2.0 et de la nouvelle gamme de couleurs Visaro.

“Mais le sens de ce titre était plus important parce que Séville a continué à gagner beaucoup plus de titres par la suite”.

“Maintenant, ils jouent une autre finale. C’est incroyable”.

Navas a remis cela un an après, bien que la finale à Glasgow ait été plus compliquée puisque Séville avait dû aller jusqu’au tirs aux buts pour venir à bout de l’Espanyol, après avoir vu son adversaire remonter au score.

“Les fans nous ont beaucoup soutenu, nous avions besoin de gagner un autre titre”, se souvient-il.

“À la fin l’Espanyol a marqué un but. Mais nous avions confiance en [notre gardien Andres]Palop pendant les tirs au but”.

Navas n’a pas eu besoin de tirer ce soir-là puisque son équipe l’a emporté 3-1 dans cette séance, mais il était prêt pour la pression.

“J’ai eu la confiance du manager. Vous savez déjà que ce sera un moment avec une énorme pression mais vous vous préparez à cela à l’entraînement et vous devez faire avec”.

Share.

About Author

Leave A Reply