Si Zlatan Ibrahimovic reste satisfait d’avoir quitté le PSG pour Manchester United, le Suédois reconnaît qu’il a fait un pas en arrière en rejoignant les Red Devils.

Pour la 11e fois de sa carrière, Zlatan Ibrahimovic a été élu joueur suédois de l’année grâce à sa saison très prolifique avec le PSG où il a inscrit 38 buts et a remporté un quatrième titre de champion de France.

Manchester United, Dunphy : “Ibrahimovic n’a plus le football en lui”

Interrogé par Aftonbladet à la suite de cette remise de prix, l’attaquant suédois est revenu sur son passage du club parisien à Manchester United l’été dernier. Après quatre ans au PSG, Ibrahimovic a décidé de rejoindre les Red Devils afin de permettre au club mancunien de retrouver un titre de champion d’Angleterre qu’il n’a plus décroché depuis la saison 2012-13. Pourtant, le Suédois a reconnu qu’il avait peut-être fait un pas en arrière en signant à United.

“La présence de Mourinho a été décisive. L’équipe dans laquelle j’ai signé n’est pas aussi forte que celle que j’ai quitté, mais quand Mourinho m’a appelé la décision était facile. Quand il m’a appelé, je n’ai eu aucun problème à venir, tout ce que nous devions faire, c’est décider quand j’allais être présenté comme un joueur de Manchester United. Le reste, l’accord financier, n’a pas été une partie très difficile.”

“C’était un vrai défi, et je ne dirai jamais non à un défi. Ce que je voulais, c’était de venir dans l’un des plus grands clubs du monde, qui connaît des problèmes et n’a pas gagné depuis longtemps et d’essayer de remporter la Premier League. Tel était le défi”, a expliqué l’ancien international suédois.

Mais si Manchester United ne remporte pas la Premier League, Ibrahimovic quittera-t-il les Red Devils pour tenter l’aventure en MLS, comme cela était évoqué l’été dernier ? “Ce n’est pas uniquement juste au niveau du football mais aussi tout le reste. Comment je me sentirais notamment. Je sentais plus de pression au PSG que maintenant. Je me vois bien conquérir les USA comme j’ai conquis l’Europe. Beaucoup de personnes restent au même endroit toute leur carrière, moi j’ai voyagé comme Napoléon et conquis tous les pays dans lesquels j’ai posé les pieds. Donc peut-être que je devrais faire ce que Napoléon n’a pas fait en traversant l’Atlantique pour conquérir les Etats-Unis”, a conclu Ibrahimovic, en tout modestie.

Share.

About Author

Leave A Reply