Ce lundi, après avoir annoncé que Rafa Benitez continuait d’être l’entraîneur du Real Madrid après la déroute du Clasico (défaite 0-4) au Santiago Bernabéu samedi dernier, Florentino Pérez a répondu aux questions des médias présents à Madrid. Le président du club merengue a fait savoir qu’il était sûr qu’une campagne était menée contre lui.

« Je respecte toutes les manifestations, et encore plus celles des supporters et des socios du Real Madrid. Ils en ont le droit. Nous savons que ce public est très exigeant et je le comprends. Je ne peux rien dire de plus à part que je le respecte. Est-ce que je crois qu’il existe une campagne contre moi ? Je dois dire la vérité : vous le pensez, je le pense et tous ceux qui sont ici le pensent.

Rafa Benitez a les pleins pouvoirs. Personne ne va rien lui suggérer. Je suis ici depuis 2000, il y a eu beaucoup d’entraîneurs et personne n’a jamais dit que je lui suggérais quelque chose. Ils ont toujours eu une autonomie. Je comprends qu’effectivement c’est un effectif qui a beaucoup de très bons joueurs. Parfois, c’est difficile de choisir. Mais il a les pleins pouvoirs pour faire ce qu’il considère opportun, ce qui sera le meilleur pour le club.
Personne dans la Direction n’a manifesté un quelconque avis sur son licenciement. C’est plutôt, comme je l’ai dit dans mon annonce, les membres de la Direction sont d’accord avec ça à l’unanimité. Ce qu’il faut faire, c’est le laisser travailler. Il y a des joueurs qui n’ont pas joué pendant pratiquement deux mois. Ils ont besoin de jouer beaucoup de temps ensemble pour que l’équipe fonctionne comme nous le voulons tous.

J’ai une grande responsabilité dans tout ce qui se passe. Ce n’est pas habituel de démentir perpétuellement. Mais j’ai réfléchi et je vais plus parler. Je comprends que quelques journalistes veulent nous déstabiliser. Je le comprends mais je dois le dire.

Cristiano Ronaldo ne m’a jamais dit qu’avec cet entraîneur nous n’allons rien gagner, jamais. Regardez, Cristiano Ronaldo est un chic type. Tous ceux qui disent ces derniers jours que je veux le vendre et que j’ai des réunions mentent. C’est fait pour déstabiliser. De même, Benzema ne gagne pas 10 millions d’euros nets. Je ne crois même pas qu’il gagne autant en brut.

Nous n’avons pas payé 10 millions pour De Gea. Il y a des gens pour qui leur raison d’être est de rentrer en conflit avec moi et le Real Madrid.

Je respecte le public et les socios. C’est le meilleur qu’a ce club. Je suis très respectueux avec eux. Les ‘Florentino, démission’, beaucoup de gens le disaient, mais ce sont toujours les mêmes qui commencent. Depuis deux années, nous avons décidé de les Ultrasur et les personnes violentes n’allaient plus rentrer dans le stade. Depuis, ils utilisent tout ce qu’ils peuvent pour intimider au niveau collectif et individuel. Cela m’est égal, puisqu’ils n’y arriveront pas. Cela me fait plus mal de voir qu’un journal s’en sert pour sa une et mette une pancarte avec ‘Florentino démission’. Surtout si ce journal se dit sérieux, cela me préoccupe plus.

Cela me fait mal de voir que des gens n’ont qu’un objectif : être contre moi. Aller contre moi, c’est aller contre le Real Madrid. »

Share.

About Author

Leave A Reply