Alors qu’il a souvent été critiqué pour son manque d’efficacité, le Gallois a prouvé cette saison, malgré de multiples absences, qu’il était l’un des joueurs les plus importants…

Après la remontada contre Wolfsburg en Ligue des champions, le Real Madrid a une nouvelle fois prouvé sa force mentale en renversant ce week-end le match de Liga contre le Rayo Vallecano. Menés 2-0, les hommes de Zinédine Zidane se sont finalement imposés 3-2 à l’issue d’une belle remontée, notamment grâce à un doublé de Gareth Bale.

“Je suis très content qu’il fasse des différences, il l’est également. Nous avions besoin de Bale et il a répondu de manière magistrale. Nous pouvons parler des deux buts, mais il a également fait un travail fantastique. Il a créé des occasions et physiquement il se sent de mieux en mieux. Il a été phénoménal”, a d’ailleurs commenté le coach français, visiblement satisfait de l’apport de l’international gallois.

Pourtant, tout n’a pas toujours été si rose pour l’ancienne star de Tottenham, arrivée sur la pointe des pieds chez les Merengue, avec l’étiquette du joueur le plus onéreux de l’histoire du Real Madrid. Longtemps à l’écart du groupe, montré du doigt pour son manque de complicité avec Cristiano Ronaldo, Gareth Bale a finalement su inverser la tendance, se distinguant aujourd’hui avec un bilan plus qu’honorable.

Mieux que Ronaldo en Liga ?

Cette saison en Liga, il a déjà inscrit 18 buts et délivré 10 passes décisives, alors qu’il n’a disputé que 21 des 35 matches de son équipe, suite à de récurrentes blessures. À titre d’exemple, il a joué 13 matches de moins que Cristiano Ronaldo, mais présente un meilleur ratio de but (un but toutes les 87 min) que son homologue portugais (un but toutes les 99 min).

Et l’ancien Spurs a également marqué l’histoire de la Liga, puisqu’avec ses 46 réalisations en Liga depuis son arrivée en 2013, il est devenu le meilleur buteur britannique de l’histoire du championnat d’Espagne, faisant mieux que Gary Lineker (42), John Aldridge (33) et Steve Archibald (24).

Reste à savoir si Gareth Bale pourra enfin faire taire les critiques qui continuent de pleuvoir quant à son jeu dans les matches à enjeu, puisqu’en 5 matches de Ligue des champions cette saison, il n’a jamais trouvé le fond des filets et n’a délivré qu’une seule passe décisive. Le match de mardi soir contre Manchester City pour la demi-finale aller sera donc l’occasion de prouver que sa forme actuelle se conjugue aussi à l’européenne.

Share.

About Author

Leave A Reply