Selon Yahoo! Sports, Magic Johnson, épaulé du groupe d’investisseurs Guggenheim Partners, déjà propriétaires des Dodgers et des Sparks, serait prêt à racheter les Clippers.

« Ça l’intéresse absolument » a déclaré une source proche de l’ancien meneur des Lakers.
Virer Donaled Sterling et donner les clés d’une franchise à Magic serait l’issue rêvée pour la NBA qui doit se prononcer mardi sur le sort de Donald Sterling, coupable de propos racistes, condamnés de tous, jusqu’à Barack Obama.

Même s’il fut joueur, actionnaire et dirigeant des Lakers, Magic Johnson se verrait bien à la tête des Clippers, et la présence de Doc Rivers comme président/coach, ainsi que du tandem Paul-Griffin est une excellente base pour débuter comme propriétaire.

Mais ne nous emballons pas puisque Sterling est toujours propriétaire des Clippers, et que légalement la NBA ne peut pas le forcer à vendre…

Mais résistera-t-il à une offre d’un milliard de dollars, lui qui avait acheté la franchise 12.5 millions en 1981…

« Si les propriétaires ne peuvent pas le forcer à vendre, ils peuvent en revanche changer les statuts de la NBA pour le faire » a déclaré un propriétaire sous couvert d’anonymat. « Une amende et une suspension n’auraient aucun sens, et la ligue et les propriétaires seraient considérés comme complices de ce trou du cul. »
Avec cette affaire, la NBA est prise en otage, et Magic Johnson pourrait l’en délivrer. Après avoir raté Phil Jackson, parti aux Knicks, les Lakers subiraient alors un nouveau camouflet.

Share.

About Author

Leave A Reply