Le milieu de terrain de Chelsea aurait fait l’objet d’une offre de salaire mirobolante par le Guangzhou Evergrande, qui serait même prêt à le payer 64M€.

En janvier dernier, de nombreux joueurs avaient décidé de rejoindre la Chine. Un véritable exode hivernal avait alors eu lieu, Alex Teixeira signant au Jiangsu Suning pour 50 millions d’euros, Jackson Martinez au Guangzhou Evergrande contre 42 millions d’euros, Ramires partant pour le Jiangsu Suning pour 28 millions d’euros, tout comme Gervinho, Mbia ou Guarin qui ont eux aussi rejoint le championnat asiatique…

Et à l’approche du mercato estival, la Chine pourrait à nouveau frapper un grand coup. Alors que Zlatan Ibrahimovic, Diego Costa, Arda Turan ou même Dani Alves auraient déjà reçu des offres émanant de la Chinese Premier League, c’est Willian qui aurait été cette fois ciblé.

14 millions d’euros annuels

D’après le Mirror, le Guangzhou Evergrande aurait ainsi formulé une offre de près de 64 millions d’euros aux dirigeants de Chelsea pour débaucher le milieu de terrain.

Les dirigeants chinois seraient même prêts à doubler son salaire, même si Chelsea lui proposait récemment un nouveau contrat de 155 000 euros par semaine. En Chine, on lui offrirait ainsi plus de 310 000 euros par semaine, soit plus de 14 millions d’euros annuels…

Au Guangzhou Evergrande, leader du championnat chinois, Willian retrouverait son compatriote Luiz Felipe Scolari, coach de l’équipe, mais aussi l’autre brésilien Paulinho ou encore le Colombien Jackson Martinez.

Reste à savoir si le joueur, qui a déjà manifesté son envie de rester dans la capitale londonienne, serait tenté par cette offre mirobolante. Enfin, la question serait également de savoir si Chelsea pourrait céder son joueur, acheté plus de 38M€ en 2013 au club russe de Anzhi Makhachkala, et à qui il reste encore deux ans de contrat. D’autant plus que le milieu de terrain de 27 ans demeure l’un des meilleurs joueurs de l’équipe londonienne cette saison, et qu’Antonio Conte compterait sur lui pour la prochaine saison des Blues.

Share.

About Author

Leave A Reply