Deux jours seulement après son départ du Paris Saint-Germain, l’entraîneur Laurent Blanc est d’ores et déjà présenté comme l’un des favoris pour devenir le futur sélectionneur de l’équipe d’Angleterre. De par son expérience, le technicien tricolore dispose d’un profil très intéressant. Transfert : Blanc, un sérieux candidat pour reprendre l’équipe d’Angleterre ! Laurent Blanc pourrait vite rebondir… L’Angleterre a connu l’une des plus grandes désillusions de son histoire lundi avec l’élimination en 8e de finale de l’Euro 2016 face à l’Islande (1-2). Une défaite incroyable qui a poussé le sélectionneur Roy Hodgson, qui était de toute façon en fin de contrat, à démissionner de son poste dans la foulée. Depuis, de nombreuses rumeurs ont circulé au sujet de son futur remplaçant et il pourrait finalement s’agir d’un Français ! Southgate a dit non, Blanc parmi les favoris ! En effet, à la suite de ce revers étonnant des Three Lions face aux Islandais, le nom de Gareth Southgate est revenu avec insistance. Mais d’après les informations de la BBC, l’actuel entraîneur des Espoirs anglais a refusé d’être le sélectionneur par intérim de son pays et ne serait pas intéressé par ce poste. Et du coup, d’après plusieurs médias britanniques comme le Daily Mirror ou The Independant, Laurent Blanc serait désormais l’un des favoris pour succéder à Hodgson ! Très apprécié par certains dirigeants de la fédération anglaise, le technicien tricolore, de par son expérience avec l’équipe de France (2010-2012) et ses titres remportés au Paris Saint-Germain (11 en trois ans), affiche un CV séduisant pour la FA. La concurrence s’annonce tout de même rude puisque les noms d’Arsène Wenger (Arsenal), de Claudio Ranieri (Leicester) et de Jürgen Klinsmann (Etats-Unis) sont également évoqués. L’Angleterre, la bonne idée pour Blanc ? Mais pour Blanc, est-ce vraiment une bonne idée ? Si l’équipe d’Angleterre dispose d’un vivier de jeunes talents intéressants, elle a affiché des lacunes importantes sur ce tournoi et le risque d’échouer reste important. Etant donné le marché actuel, le Cévenol aura tout de même du mal à trouver une proposition plus stimulante car le challenge de relever la Perfide Albion reste séduisant. De l’aveu même de son agent Jean-Pierre Bernès, Blanc n’a toujours pas tranché sur la suite de sa carrière. Va-t-il prendre une année sabbatique ou rechercher directement un nouveau défi ? En tout cas, les premiers matchs des éliminatoires pour le Mondial 2018 débutent en septembre et l’Angleterre aura besoin d’un nouveau patron rapidement… – Source: Maxifoot, http://www.maxifoot.fr/football/article-29174.htm#footref

Share.

About Author

Leave A Reply