Marche arrière : Microsoft a suspendu cette semaine une mise à jour de Windows 10, son système d’exploitation qui équipe la majorité des ordinateurs personnels dans le monde. Baptisée « 1511 », cette mise à jour est censée améliorer les performances du logiciel, mais la version MCT – destinée principalement aux utilisateurs en entreprise – comportait un problème qui a « pu toucher un nombre extrêmement faible » d’utilisateurs, selon l’entreprise. Pour ces utilisateurs, la mise à jour remettait à zéro les paramètres concernant la vie privée de Windows – alors que la dernière version du système d’exploitation a déjà fait l’objet de vives critiques pour sa gestion des données personnelles. Le problème a désormais été corrigé, affirme Microsoft.

D’autres utilisateurs signalent par ailleurs que la mise à jour a supprimé, sans demander l’autorisation, des programmes des ordinateurs l’ayant appliquée. Des programmes comme Speccy et CPU-Z, utilisés pour surveiller les performances matérielles d’un ordinateur, ou encore le Catalyst Control Center d’AMD, un gestionnaire courant de carte graphique, disparaissaient ainsi des machines. Microsoft n’a pas expliqué précisément pourquoi ces logiciels étaient supprimés, mais avait annoncé lors du lancement de Windows 10 que des programmes jugés « dangereux » ou incompatibles pourraient être automatiquement désinstallés de Windows 10.

Source: LeMonde.fr

 

Share.

About Author

Leave A Reply